View this post on Instagram

• Hier , nous nous baignions dans la Méditerranée et nous observions les fonds sous marins lorsque notre attention a été attirée par quelques chose. •Ce quelque chose était une tortue qui était prisonnière dans une sorte de bâche en plastique ( photo numéro 5 ). •Cette pauvre tortue était à bout de force , elle devait certainement lutter depuis plusieurs heures . •Sa tête était complètement enroulée dans les filets de la bâche en plastique , son cou était lacéré ( photo numéro 4 ) . •Grâce à l’aide d’un policier de la police municipale de saint Raphaël nous avons pu sauver cette tortue en coupant la bâche autour de son cou et ainsi la remettre «  libre » à la mer. • Voilà encore un triste exemple que le plastique continue de polluer l’environnement et de menacer la faune marine de nos océans. La tortue marine fait partie des espèces les plus touchées par les ravages de déchets plastiques . #soyonsattentifs #prenonssoindenotreplanète #plasticpollution #emergency #timetochange #planet #pollution #nomoreplastic #ocean .

A post shared by Karine Ferri (@karineferri) on